Historian - Professor - Digital Scholar

Les divisions de la ville à Shanghai (19e-20e siècles)
“Les divisions de la ville à Shanghai (19e-20e siècles)”

Shanghai offre un cas d’espèce singulier pour l’étude des « divisions de la ville ». Bien que toutes les villes puissent revendiquer une spécificité, Shanghai compte au nombre des cités qui se sont développées à l’époque contemporaine sur la base d’une segmentation très marquée de leur territoire. Nombre de cités d’Asie ont fait l’expérience du colonialisme et d’une structuration de leur espace fondée sur la ségrégation. Bien qu’une telle ségrégation ne fût pas absolue dans la plupart des cas, on distinguait bien souvent la « ville indigène » de son pendant colonial, désigné par des termes différents selon les villes et les pays. L’absence de désignation explicite ne préjugeait d’ailleurs nullement de la réalité de la ségrégation spatiale (Delissen 2000). On retrouve à Shanghai ce moule commun, porté à un haut degré par l’existence pendant près d’un siècle de concessions étrangères qui ont laissé une trace, encore perceptible jusqu’à nos jours, dans l’espace et dans les esprits.

2Ce chapitre examine la manière dont les « divisions de l’urbain » ont été rendues en chinois, en prenant la ville de Shanghai comme champ d’enquête. Notre analyse n’aura donc pas une portée générale, applicable à toutes les villes de Chine. Néanmoins, si certains termes sont spécifiques à Shanghai, toutes les expressions communes du vocabulaire de l’urbain se rencontrent dans cette ville. Nous présenterons d’abord un bref historique du développement de la grande métropole du bas-Yangzi. Nous étudierons ensuite les mots appliqués aux grandes divisions de l’espace urbain au cours des deux derniers siècles. Enfin, nous nous attacherons à cerner le vocabulaire né de l’intervention du pouvoir, notamment à la suite de mesures de réforme territoriale ou administrative, et celui qui est issu de la langue vernaculaire, en mettant en lumière les manières qu’ont ses habitants de percevoir l’espace urbain.

(avec Zheng Zu'an) in Christian Topalov (ed.), Les Mots de la Ville: Divisions, Paris, Maison des Sciences de l’Homme, 2002, pp. 157-190